Le Dîner chez les Français de Valéry Giscard d’Estaing
(épisode 3)

Comédie culinaire et musicale

CRÉATION AUTOMNE 2023

Texte – Julien Campani et Léo Cohen-Paperman
Mise en scène – Léo Cohen-Paperman
Avec – Pauline Bolcatto, Philippe Canales, Julien Campani Clovis Fouin, Joseph Fourez, Morgane Nairaud, Gaia Singer
Lumières – en cours
Scénographie – Anne-Sophie Grac
Costumes – Manon Naudet
Création sonore – Lucas Lelièvre
Administration – Léonie Lenain
Diffusion – Anne-Sophie Boulan

Distribution en cours

Production Compagnie des Animaux en paradis 

Coproduction : Théâtre Louis Jouvet, scène conventionnée d’intérêt national de Rethel ; Théâtre de Charleville-Mézières ; Le Salmanazar d’Épernay ; Théâtre de Châtillon ; Le Théâtre de Rungis ; Le Carreau – Scène Nationale de Forbach ; Équinoxe – scène nationale de Châteauroux.

Recherche de partenaires en cours

Cette action s’inscrit dans le cadre de la résidence partagée de la compagnie des Animaux en paradis en région Grand Est, réalisée en partenariat avec : le Théâtre Louis Jouvet – scène conventionnée d’intérêt national de Rethel, Le Salmanazar – scène de création et de diffusion d’Epernay, le Théâtre de La Madeleine – scène conventionnée de Troyes, le Théâtre municipal de Charleville-Mézières, la Maison des jeunes et de la culture Calonne de Sedan, l’Espace Jean Vilar de Revin et La Filature – espace culturel de Bazancourt.

Le public assistera au dîner de Valéry Giscard d’Estaing et de son épouse Anne-Eymone avec la famille Deschamps-Corrini, dans une petite maison normande. Le repas durera 7 ans. Entre le feuilleté à l’andouille de Vire et la teurgoulle de Janville, les invités parleront de Minitel, d’avortement et d’un nouveau fléau, le chômage. Ils tenteront de rester calmes. On assistera également à la métamorphose temporaire des personnages du spectacle en chanteurs de variété et de music-hall, de Fréhel à Michel Delpech, en passant par Charles Trenet et Johnny Hallyday.

Références : les émissions de Maritie et Gilbert Carpentier, le documentaire de Depardon Une partie de campagne et le tableau « La joyeuse famille » de Jan Steen.

Figure narrative : José Corrini